La ressource naturelle abiotique dont le Canada est le plus dépendant : l’eau

L’eau est une ressource naturelle abiotique qui est devenue une préoccupation croissante pour tous les Canadiens. Un rapport récent du Fonds mondial pour la nature (Canada), du WWF et d’Ecofraction, intitulé  » Changing Water Volume in Canada’s Rivers and Lakes « , a révélé que plus de la moitié des rivières et des cours d’eau surveillés au Canada souffrent d’une dégradation due aux changements climatiques, à la pollution, à la conversion à d’autres usages et à la surutilisation.

Pourquoi l’eau est-elle un problème ?

L’eau est un élément vital de toute vie sur Terre, et elle est essentielle à l’économie et au mode de vie du Canada. Le site URL a consacré un dossier spécifique sur la matière.

A découvrir également : Comment utiliser les ressources abiotiques du Canada

L’eau que nous utilisons aujourd’hui pour produire des aliments, faire pousser des cultures, fabriquer des biens, produire de l’énergie et transporter des personnes et des biens est stockée dans le sol depuis la nuit des temps.

L’eau s’évapore de nos océans et de nos lacs, puis tombe sous forme de précipitations, où elle est stockée dans le sol par le processus d’infiltration. L’eau souterraine est l’eau stockée sous nos sols et nos roches de surface et se trouve généralement dans des aquifères, des couches poreuses de sable, de gravier ou de roche qui permettent de stocker et de retirer l’eau pour l’usage humain.

Cela peut vous intéresser : 5 façons de réparer un téléphone portable qui ne se recharge plus

Problèmes de quantité et de qualité de l’eau

Quantité d’eau – Dans tout le Canada, les problèmes de quantité d’eau comprennent de faibles précipitations dans de nombreuses régions – comme les Prairies et l’intérieur de la Colombie-Britannique – et des précipitations excessives dans d’autres régions – comme le sud de l’Ontario et l’île de Vancouver. Le site Lectures complémentaires a consacré un dossier spécifique sur la matière. De nombreuses grandes rivières du Canada connaissent de faibles débits, surtout en été.

Cela peut entraîner une augmentation des coûts de traitement de l’eau, une réduction de la capacité hydroélectrique et des répercussions sur les poissons et d’autres formes de vie aquatique.

Le niveau des eaux souterraines diminue également dans certaines régions en raison de la surexploitation.

Qualité de l’eau – Il existe d’importants problèmes de qualité de l’eau dans de nombreuses régions du pays. La contamination par les eaux usées industrielles et municipales, le ruissellement agricole et les opérations minières met en danger la santé des personnes et la vie aquatique.

Actions nécessaires pour sauver nos eaux

Afin de sauver les eaux du Canada, nous devons adopter une approche à plusieurs volets pour gérer la quantité et la qualité de l’eau.

Cette approche doit inclure à la fois des actions gouvernementales et citoyennes.

Le plus gros problème du Canada : le changement climatique

Selon le rapport du WWF intitulé « Changing Water Volume in Canada’s Rivers and Lakes », les niveaux d’eau de 80 % des lacs du pays et de 70 % de ses rivières sont en baisse. Ces baisses de niveau d’eau sont principalement dues au changement climatique et à l’augmentation des détournements d’eau.

Au Canada, la température moyenne a augmenté de 1 °C depuis le milieu des années 1900 et devrait encore augmenter de 2 °C d’ici 2040. Cette hausse des températures a entraîné une augmentation des précipitations sous forme de pluie plutôt que de neige.

Cela a entraîné une réduction de la quantité d’eau autrefois stockée dans les glaciers et une réduction de la quantité d’eau stockée dans les lacs, les zones humides et les réseaux hydrographiques.

Conclusion

L’eau est une ressource naturelle abiotique qui devient une préoccupation croissante pour tous les Canadiens.

Il est crucial que nous prenions des mesures pour assurer la durabilité de notre approvisionnement en eau.

Il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire pour protéger et conserver l’eau, comme utiliser des produits économes en eau, réduire la consommation d’eau non essentielle et encourager les autres à faire de même. Il est temps pour nous tous d’agir et de montrer notre amour de l’eau.