L’ironie à l’oeuvre avec Paul Klee

Paul Klee est un artiste difficile à cerner tant il possède de facettes. Comment résumer plus de 10000 œuvres ? Les commissaires doivent s’arracher les cheveux à chaque exposition… Une rétrospective en 2011 présentait cet artiste sous le thème de la musique, une autre à Londres en 2013 l’abordait sous l’angle de l’abstraction. Cette année, jusqu’au 1er août 2016, vous pouvez découvrir l’ironie de Paul Klee au Centre Pompidou. « Nul besoin d’ironiser à mes dépens, disait-il cependant, je m’en charge »

On découvre ainsi dans la première partie de l’exposition les nombreuses caricatures faites par l’artiste sur la société de son époque. La thématique de l’humour est pour le reste plus subtile. On le voit plus dans la capacité que Paul Klee a de se jouer des dogmes de son temps.

Un temps professeur au Bauhaus, « lieu de rassemblement de ceux qui, s’élançant vers le ciel pour exprimer leur foi en l’avenir, veulent bâtir la cathédrale du socialisme » (Schlemmer), il détourne par exemple les règles de la géométrisation qu’on lui impose en dessinant des grilles à la main, et en les empêchant ainsi d’être droites. Ils s’attache constamment à montrer l’être humain derrière le pinceau.

Peintre éclectique, il s’approprie les différents courants de son époque : le cubisme, le surréalisme, l’expressionnisme, l’abstraction, qu’il adapte à sa sauce, qu’il transforme. « Je suis un abstrait avec des souvenirs », dit-il, oscillant entre le figuratif et l’abstrait sans vraiment choisir.

Un des pans de son œuvre et de sa vie qui me fascine est son passage au sein du «Blaue Reiter», une des manifestation de l’expressionnisme allemand, qui a pour vocation de « simplifier et d’intensifier les formes d’expression par la mise en œuvre de nouveaux rythmes et par la musicalité des couleurs ». Der Blaue Reiter se forme autour de Wassily Kandinsky et attribue à la couleur un rôle primordial. Elle n’est plus mimétique, mais symbolique et spirituelle. Les œuvres sont pleines d’espoir, ouvertes vers l’avenir et polyphoniques.

Cette rétrospective de Paul Klee nous fait voyager à travers la première partie du XXe siècle, au travers de courants artistiques riches, qui se forment en opposition à l’art bourgeois, au militarisme et à l’autoritarisme du règne de Guillaume II, et à la montée du Nazisme des années 30. Une plongée dans l’Histoire pleine d’enseignements.

Centre Pompidou, Galerie 2

Horaires 10h-22h, nocturne jusqu’à 23h le jeudi

fermé le mardi

L’exposition se termine le 1er août 2016

18 thoughts on “L’ironie à l’oeuvre avec Paul Klee

  1. Having read this I believed it was extremely
    informative. I appreciate you finding the time and energy to put
    this content together. I once again find myself
    spending a significant amount of time both reading and posting
    comments. But so what, it was still worthwhile!

  2. Hi there! This post could not be written any better! Looking through this article reminds me of my previous roommate!
    He constantly kept talking about this. I most certainly will
    forward this article to him. Pretty sure he will have a very good read.
    Thank you for sharing!

  3. Hello There. I found your blog using msn. This is an extremely well written article.
    I will be sure to bookmark it and come back to read more of your useful info.
    Thanks for the post. I’ll certainly comeback.

  4. Greetings! This is my first visit to your blog! We are a group
    of volunteers and starting a new project in a
    community in the same niche. Your blog provided us
    beneficial information to work on. You have done a extraordinary job!

  5. My developer is trying to persuade me to move to .net from PHP.
    I have always disliked the idea because of the costs.
    But he’s tryiong none the less. I’ve been using WordPress on numerous websites for about a
    year and am nervous about switching to another platform.
    I have heard good things about blogengine.net. Is there a way
    I can transfer all my wordpress posts into it?
    Any help would be greatly appreciated!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *